Fromage en grain pour préparer un vrai plat de poutine

La poutine, originaire du Québec, c’est un vrai régal pour vos papilles. Cette recette qui se sert avec du fromage et de la sauce au bœuf chaude semble intéressante. Pour les personnes qui aiment se faire plaisir avec classe, il est possible de l’accompagner par des saucisses ou de la viande hachée. Les grands restaurants l’agrémentent même avec du foie gras ou de homard. Vous pouvez en réaliser chez vous à condition d’utiliser les bons ingrédients. Par exemple, ne négligez pas le choix du fromage a poutine ; le fromage en grains reste le plus conseillé pour réussir un tel plat.

Le fromage en grains : d’où vient-il ?

Ce fromage légendaire est en effet une partie des étapes de fabrication du fromage cheddar frais traditionnel. Son usage se répand surtout au Québec. Selon l’histoire, ce produit était célèbre depuis tant d’années. Auparavant, les habitants se tournaient surtout vers la consommation du cheddar. Mais un jour, lorsque le processus n’était pas encore terminé, les travailleurs de la reine cherchaient leur fromage qui n’était ni pressé ni salé. Ils le trouvaient dans la cuve sous forme de grain. Ils n’avaient pas la patience d’attendre et ils y ont gouté sans se poser des questions. Surpris par la texture et la saveur, ils décidaient de l’emporter comme tel. Et c’est à partir de ce moment-là que le fromage cheddar fut apprécié sous cette forme. De plus en plus de magasins en vendaient au Québec avec l’appellation « fromage de la reine ».

Chez les Amérindiens, le fromage à poutine affiche une tout autre origine. La légende raconte que les colons anglais souhaitaient apprendre aux tribus amérindiennes comment fabriquer du fromage. Ces derniers n’arrivaient pas à créer le produit selon la recette fournie, c’est ce qui donna naissance à ce type de fromage, qui chez eux, s’appelle « Paou-thinn ».

Qu’en est-il de la fabrication du fromage cheddar en grains ?

Passionné de la cuisine et des recettes originaires du Québec, vous souhaitez réaliser par vous-même votre fromage en grains ? Sachez que c’est possible, il suffit de connaître les bons ingrédients et les étapes à suivre. Le plus souvent, on utilise du lait que l’on achète dans les épiceries. Pour votre première expérience, vous pouvez en fabriquer avec 4 litres. Tout commence par la maturation où les ferments agissent lentement sur le lait, l’acidifient et donnent du goût au fromage. Puis, on passe par la phase d’emprésurage, il s’agit de l’ajout de la présure qui sera responsable de la coagulation du lait pour obtenir par la suite un caillé bien ferme. Après cela, il y a le décaillage. Le caillé déjà formé se découpe en cube pour faciliter l’évacuation du petit-lait. En ce qui concerne le brassage et le chauffage, ils permettent d’augmenter l’acidité du fromage, les grains se collent en même temps entre eux. Durant le soutirage, le caillé se sépare du petit-lait pour la cheddarisation.

C’est seulement lorsque le fromage couic couic ressemble au résultat attendu que l’on doit découper en grains et y ajouter du sel. Et la dernière étape consiste à faire le cirage. Vous avez la capacité de cirer le bloc de cheddar, de le laisser vieillir pendant des mois avant d’y goûter.

Quelques conseils pour la fabrication du fromage en grains

Retenez que pour la fabrication d’un fromage a poutine, l’usage d’un matériel haut de gamme ne s’impose pas. Le seul accessoire requis, c’est un thermomètre de qualité. Il vous aide à contrôler la température de chauffage de votre lait. Vous pouvez employer votre équipement de cuisine standard : une louche, un couteau de chef, une passoire…

En ce qui concerne l’assaisonnement, tout est possible. Vous pouvez déguster votre fromage nature. Mais pour la réalisation de la poutine, vous devez l’agrémenter avec des herbes et des épices de votre choix. Cumin, ail, paprika ou coriandre, sélectionnez ce qu’il vous faut pour apporter du goût à votre fromage. N’hésitez pas à essayer d’autres saveurs pour personnaliser. Si par ailleurs, vous fabriquez une grosse batch de fromage en grains, vous avez le droit de la congeler. Afin de retrouver la texture et le goût, pensez à placer les grains dans un sac à congélation bien hermétique et mettez ce dernier dans un récipient rempli d’eau à une température ambiante. Cela vous permet de booster l’effet skouik skouik.

Comment réaliser de la poutine avec le fromage en grains ?

Une fois votre fromage préparé, passez maintenant par la préparation du plat de poutine. Si vous vous référez aux recettes québécoises, optez pour la poutine à base de pommes de terre ou de légumes. Épluchez simplement vos pommes de terre et coupez-les en frites. Faites-les par la suite frire à 170 °C, puis à 190 °C. Mettez le tout dans un saladier ou un bol, ajoutez-y le fromage en grains ainsi que la sauce brune bien chaude. Puis, vous pouvez le servir à vos invités.