Chocolat de Pâques : comment réussir son moulage ?

Créer de bons chocolats de Pâques n’est pas seulement le ressort des grands chocolatiers. Avec quelques ustensiles et en respectant certaines règles techniques, vous pouvez aussi réussir un bon moulage de chocolat chez vous. Rien de compliqué, vous devrez juste avoir le goût d’apprendre et de la détermination. Dans cet article, découvrez un guide pratique pour réussir le moulage de votre chocolat de Pâques.

 

Bien différencier les types de chocolats

Avant d’aborder les étapes de fabrication d’un chocolat de Pâques, vous devrez savoir qu’il existe différents types de chocolats. En effet, cette compréhension vous aidera à choisir quel type de chocolats vous voulez vraiment créer chez vous. D’une manière générale, les chocolats sont de type fritures quand ils sont coulés totalement dans leur moule. Il s’agit des chocolats pleins et entiers qui prend une forme quelconque. Quand la période de Pâques approche, vous trouverez surtout des chocolats en forme de poissons, de lapins ou de crustacés. Le deuxième type de chocolats est appelé « bonbons ». Généralement croquants, les bonbons sont formés d’une crème caramel, d’un praliné, ou d’autres confiseries, et qui sont ensuite recouverts d’une couche de chocolat. Quant aux moulages, ce sont des assemblages de chocolats pour former une forme en 3D. Contrairement aux fritures, les moulages sont tous creux. Ils sont surtout très célèbres durant la période de Pâques, notamment pour les cloches, les poules et les œufs de Pâques. Si vous voulez avoir une recette sur un moulage chocolat pâques, rendez-vous sur valrhona-ensemble.fr.

 

Première étape du tempérage : bien fondre le chocolat

Pour réussir un bon moulage, vous devez absolument passer par la phase de tempérage. Cette étape est une technique consistant à faire passer votre chocolat par trois états de température. Pour réaliser un bon moulage, la première étape du tempérage consiste à faire fondre le chocolat. Cette étape peut paraître simple. Toutefois, il est important d’éviter quelques erreurs. Lorsque vous voulez que le chocolat se fonde rapidement, vous seriez peut-être tenté d’ajouter un peu d’eau dans le mélange. En effet, l’eau et le chocolat ne se marient pas ensemble. Il donc vivement recommandé d’utiliser d’autres techniques si vous voulez que le chocolat se fonde très vite. D’un côté, vous pouvez utiliser la technique de bain mairie. Cette méthode consiste à chauffer le chocolat grâce à un support placé dans une eau chaude. Sachez que l’eau, dans ce cas, n’est pas en contact direct avec le chocolat. D’un autre côté, vous pouvez aussi utiliser votre micro-ondes pour fondre le chocolat. Veillez seulement à ce qu’il soit en position décongélation. Une autre astuce simple consiste seulement à laisser fondre vos chocolats au soleil. Cette technique nécessite toutefois qu’il fasse beau et ensoleillé.

 

Assurer les deux autres étapes du tempérage

Si vous voulez réussir votre moulage chocolat pâques, vous ne devriez en aucun cas négliger les étapes du tempérage. En effet, cette phase donnera à vos chocolats la consistance requise pour bien fabriquer les moulages. Il permet également d’assurer la texture et le côté esthétique de votre moulage. Si votre tempérage est réussi, votre chocolat de Pâques sera brillant et cassant. En plus, cette étape est également importante pour le côté gustatif de votre moulage. Après que votre chocolat se fonde, vous devez maintenant passer par l’étape de la cristallisation. Cette phase consiste à redescendre la température de vos chocolats et de passer de l’état fluide à l’état solide. Sachez que lorsque vous réaliser un tempérage, les températures vont varier en fonction du type de chocolat. Si vous utilisez du chocolat noir, les températures de fonte et de pré-cristallisation sont respectivement de 50°C et de 29°C. Par contre, si vous optez pour un chocolat blanc, elles sont respectivement de 40°C et de 27°C. La troisième étape consiste à réchauffer le chocolat pour avoir la température de travail. Lors de cette méthode, vous avez besoin pour la plupart des cas d’un thermomètre pour bien vérifier si votre mélange respecte la température recommandée. Il existe toutefois des astuces pour réaliser un tempérage sans thermomètre.

 

Bien choisir son moule

Pour réaliser un moulage chocolat pâques, vous avez le choix entre plusieurs types de moules. Les moules en silicone sont plus particulièrement adaptés aux chocolats de type friture, c’est-à-dire avec des moulages pleins. Si vous faites un moulage pour la première fois, il est également conseillé d’utiliser ces moules en silicone. En effet, ce type de moules est réputé pour sa souplesse. En d’autres termes, il vous facilite le démoulage. Les moules en tritan sont également très utilisés pour fabriquer des chocolats. Ils donnent à vos chocolats une brillance naturelle, même si votre tempérage n’est pas réussi. Il s’agit également d’un matériau facile à nettoyer. Avant d’utiliser votre moule, quel qu’il soit, veillez bien à ce qu’il soit vraiment propre et séché. Sur le marché, vous trouverez des formes de moule chocolat pâques selon vos préférences. Pendant la période de Pâques, les moules les plus utilisés sont les moules lapins et les moules œufs de Pâques. Vous trouverez également des moules pour donner des formes de poissons.