Bernard Buffet : guide en ligne sur l’artiste et ses œuvres

De nombreuses expositions à travers le monde sont consacrées à cet artiste considéré parmi les plus grands de l’art contemporain. Si Bernard Buffet est, surtout, connu pour ses clowns tristes peints dans des couleurs vives et des tenues festives, l’artiste a, également, signé de nombreuses œuvres qu’il est important de noter.

Connaître  Bernard Buffet : qui était-il ?

Né le 10 juillet 1928 à Paris, Bernard Buffet était un artiste peintre français. À seulement 15 ans, il intègre la prestigieuse Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts où il fait la rencontre du peintre Maurice Boitel et Eugène Narbonne. À seulement 18 ans, le premier de nombreux tableaux sera présenté au Salon des Moins de Trente Ans. Alors qu’il n’a même pas 20 ans, il reçoit le Prix de la critique.

Le style de Bernard Buffet est connu dans le monde entier grâce à son penchant pour les formes longilignes et tranchantes. Il est, également, connu pour son utilisation des couleurs sombres, et sa capacité à exprimer solitude et désespoir dans ses œuvres. S’il y a des œuvres qui représentent ce style sombre et mélancolique ce sont les clowns de Bernard Buffet. Pour en savoir plus sur ce maître impressionniste, visitez le site bernard-buffet.fr

S’il y a, toujours, une touche d’abstraction dans les œuvres de l’artiste, seule une ou deux caractéristiques de l’original est enlevé. Les professionnels de l’art préfèrent ainsi utiliser le terme «  représentation » pour décrire le style. De nombreux musées à travers le monde (Paris, Londres ou encore le Japon) exposent les œuvres du peintre.

Les fameux clowns de Bernard Buffet

Les œuvres de Bernard Buffet ont, toujours, été vues comme très graphiques. Ce sont des styles que le public peut retrouver dans toutes ses œuvres, mais plus particulièrement dans la série des clowns. Les clowns voient le jour en 1956 pendant l’exposition « Le Cirque ». C’est une exposition qui a lieu chaque   mois de février à la galerie Drouant-David. En plus des acrobates et des trapézistes, ce sont surtout les clowns au visage long et triste, mais peints dans des couleurs vives qui attirent le plus l’attention du public.

Dans cette série, les clowns varient d’un portrait à un autre, mais se ressemblent  sur de nombreux points. Leur visage est long et plat, mélancolie et solitude sont dégagées des portraits. Les couleurs vives, les costumes de fête portés par les clowns ont été choisis de manière à créer un contraste avec cette mélancolie et cette grande solitude qu’ils dégagent.

L’artiste explique que son choix s’est posé sur les clowns à cause de leur capacité à user de déguisements et de caricatures. Ils viennent, notamment, représenter l’état d’esprit français après la deuxième guerre (incrédulité mélangée de mélancolie). Cette série lui valut le titre du  meilleur artiste de Paris par la revue Connaissance des Arts.

Les autres œuvres notables de Bernard Buffet

Considéré par Andy Warhol comme l’un des plus grands artistes contemporains,  jusqu’à la fin de sa vie, Bernard Buffet ne s’est pas éloigné des thèmes qu’il chérissait et aimait représenter dans ses œuvres : le paysage, le cirque, les femmes, la nature morte et les hommes nus.

Dès 1955, Bernard Buffet fait parler de lui grâce à sa peinture de la Tour Eiffel. A première vue simple et sans artifices, la représentation de ce monument historique par l’artiste reflète la mentalité française de l’après-guerre. On peut y déceler une certaine restreinte et anxiété, du réalisme mélangé à une critique de la vie et de la société. La peinture originale a été vendue en 2016 pour près de 100.000 $.

Une autre œuvre majeure de Bernard Buffet est « Deux Hommes Nus ». Elle impressionne, d’abord, pour le thème qu’elle touche. En effet, elle représente deux hommes nus, l’un assis et de face, et l’autre debout et de dos, admirant le premier homme. Mais c’est surtout l’époque à laquelle elle a été exposée qui impressionne le plus. Peinte en 1947 en plein néo-colonialisme, la peinture a créé la controverse et a contribué aux rumeurs d’homosexualité de son auteur.