Recherche d’emploi en Belgique : guide pratique

Résident en Belgique ou dans un pays voisin, vous galérez depuis pas mal de temps à rechercher un emploi. Le marché du travail belge est certes prometteur, mais la concurrence y est très forte et les recruteurs sont davantage pointilleux et intransigeants. À cet effet, il se révèle primordial d’adopter quelques techniques dans la recherche d’emploi afin de mettre toutes les chances de votre côté. Cap sur les astuces à adopter.

Effectuer des recherches de façon méthodique

Même si les offres d emploi abondent en Belgique, il vous faudra être organisé pour que vos recherches soient en un rien de temps, fructueuses. Afin de ne pas perdre du temps, délimitez vos recherches en fonction des secteurs qui vous intéressent et de votre zone géographique de prédilection.

Concernant particulièrement le secteur, il est tout à fait logique d’orienter votre recherche d emploi vers les secteurs en relation avec votre diplôme et votre expérience. Cependant, si vous êtes plutôt du genre polyvalent et disposé à vous former, vous pouvez toujours rejeter votre dévolu sur les domaines qui recrutent le plus en Belgique : domaines de la technologie, métiers de la restauration et de l’hôtellerie, métiers de service à la personne (aide-soignant, auxiliaire de vie, assistante maternelle, etc.), métiers de la fonction publique, … Retrouvez sur lemploi.be les emplois les plus en vogue en Belgique.  Il est vrai que la plupart du temps, les annonces paraissent exigeantes, mais ne vous laissez pas intimider, si votre volonté et votre détermination sont assez fortes, n’importe quel poste correspondant à votre niveau d’étude sera à votre portée.

Trouver un emploi aux bons endroits et par les meilleurs moyens

Internet et les réseaux sociaux constituent actuellement un tremplin pour les demandeurs d’emploi. Pour autant, les journaux ne sont pas désuets en Belgique. Ne négligez aucune source, car les annonces de recrutements peuvent paraître dans n’importe quel support publicitaire. De même, le bouche à oreilles est également à privilégier,  c’est d’ailleurs très courant en Belgique de trouver un travail avec de très bonnes conditions par ce moyen. 

Par ailleurs, s’adresser aux services adéquats permet de trouver rapidement un emploi en Belgique. Au premier rang de ceux-ci, il y a les services officiels répartis par région : ACTIRIS pour Bruxelles, FOREM pour la région Wallonne, VDAB pour la région Flamande et ADG pour la communauté germanophone. Il y a ensuite les agences d’intérim comme FEDERGON ( fédération des prestataires de services RH), sans oublier les sites privés comme www.lemploi.be  qui disposent des offres les plus alléchantes. 

S’assurer une candidature impeccable

Même si les recherches représentent une grande partie de votre quête, votre candidature sera le point clé de votre réussite. Aussi, tous vos dossiers doivent être complets et pertinents. Pour montrer d’ores et déjà, votre capacité d’adaptation, présentez un CV typiquement belge, en bonne et due forme. Comme tout autre CV, il doit contenir des informations sur l’état-civil, la liste des diplômes et les références relatives à l’expérience professionnelle. La particularité des employeurs belges, c’est qu’ils favorisent les candidats qui osent présenter leurs activités extra-professionnelles. De même, si vous évoquez tous vos projets réalisés et les plus que vous avez (autres formations pas forcément en rapport avec le poste à pourvoir, langues, etc.), votre candidature n’en sera que plus édifiée. Outre le CV, la lettre de motivation doit être aussi convaincante : descriptif avantageux de votre personnalité, vos motivations et vos plans de carrière. 

Enfin et non le moindre : l’entretien d’embauche. N’oubliez pas de soigner votre apparence et votre ponctualité. Avant de vous y présenter, renseignez-vous sur les activités de l’entreprise. Les recruteurs belges apprécient les candidats qui s’intéressent davantage à leur entreprise ; aussi, il sera de rigueur de poser quelques questions lors de votre entretien, histoire également de mieux alimenter la conversation.