Pourquoi faut-il consommer des oméga 3 ?

De nombreux produits vendus en supermarché annoncent leur teneur en acides gras oméga-3. Les avantages d’une supplémentation en acides gras oméga-3 ne sont pas le fruit du hasard. Comme leur nom l’indique, ils sont essentiels pour l’organisme, même s’ils ne sont pas produits naturellement dans le corps. En outre, les acides gras oméga-3 sont bénéfiques pour l’organisme humain, alors ne vous en privez pas.

Quelles sont les propriétés des oméga-3 ?

Les acides gras polyinsaturés sont essentiels pour l’organisme et ne peuvent être synthétisés par le corps. Il est donc très important d’inclure des acides gras oméga-3 dans votre alimentation. Pourquoi ? En effet, ces acides gras essentiels participent à un certain nombre de processus importants dans l’organisme, tels que les fonctions cardiovasculaires, cérébrales et hormonales. Les acides gras oméga-3 jouent un rôle important dans la formation et l’entretien des membranes cellulaires. En particulier, leur effet sur le système cardiovasculaire réduit le risque de maladie cardiaque et d’infarctus du myocarde. Les acides gras oméga-6 sont également plus consommés que les acides gras oméga-3, mais les deux acides gras appartiennent au même groupe et doivent être consommés en quantités égales. Les acides gras oméga-3 et oméga-6 sont transformés par des enzymes afin de pouvoir être utilisés par l’organisme. Si l’organisme a trop d’acides gras oméga-6, les enzymes qui transforment ces acides gras ne peuvent plus produire d’acides gras oméga-3. Il devient inutile pour le corps. Le foie est l’organe du corps responsable de la transformation des tissus adipeux. Il peut donc jouer un rôle très important dans la gestion du poids et le stockage des graisses. Pour plus d’informations, suivez ce lien.

Quelles sont les principales fonctions des oméga-3 ?

Ils forment des particules synthétisées fortement insaturées et des acides eicosanoïques de la série 3. Ils procurent des vertus palpables à travers un certain nombre de processus biochimiques dans l’organisme, tels que la synthèse des membranes cellulaires, la régulation de la pression sanguine, l’élasticité vasculaire, les réponses immunitaires et anti-inflammatoires et l’agrégation plaquettaire. Parmi les acides gras les plus connus, il n’y a que l’alpha-linolénique qui est considéré comme fondamental. Quant aux autres nutriments, ils sont synthétisés dans l’organisme à partir de l’ALA. On la trouve principalement dans l’huile de lin et de chanvre, mais aussi dans l’huile de colza et de soja. L’acide eicosapentaénoïque peut être synthétisé dans l’organisme à partir de l’acide alpha-linolénique, mais le taux de conversion est très faible. L’EPA est également converti en acide eicosanoïque de série 3, qui contribue à protéger les artères et le cœur et a des effets anti-inflammatoires et anti-allergiques. Certains nutriments et aliments aident le foie à mieux travailler, ce qui améliore sa fonction et prévient des maladies telles que la stéatose hépatique non alcoolique, dans laquelle les graisses s’accumulent dans le foie. Les acides gras améliorent la fonction hépatique et contribuent à réduire la quantité de graisse déposée dans le foie.

Quelles sont les vertus des oméga-3 ?

Les omega 3 sont essentiels pour la santé. Ils sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, notamment pour le cœur, la vision et la santé mentale. Le précurseur du groupe des oméga-3 est l’acide alpha-linolénique, connu sous le nom d’ALA. L’organisme synthétise deux nutriments différents grâce à ces mêmes acides gras. L’acide eicosapentaénoïque et l’acide docosahexaénoïque. Cependant, leur conversion est faible et ne suffit pas à couvrir nos besoins en EPA et DHA. Il est donc important de les inclure dans le régime alimentaire. Or, le régime alimentaire occidental est pauvre en acides gras oméga-3. Ce ratio est important. Il est donc recommandé de consommer davantage de compléments alimentaires contenant des oméga-3. Les recherches préliminaires dans ce domaine suggèrent que l’huile de poisson est bénéfique pour l’arthrose et les douleurs associées. Par exemple, les acides gras contribuent à réduire les douleurs et les raideurs articulaires. Ils peuvent également prévenir la surconsommation de médicaments chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. 

Les acides gras oméga-3 peuvent-ils traiter la dépression ?

Au Royaume-Uni, des éminents chercheurs étudient les effets d’une consommation élevée d’acides gras oméga-3 polyinsaturés provenant de poissons gras. Quel est leur objectif ? Pour comprendre comment il réduit l’inflammation et la dépression. Cette nouvelle approche révèle des mécanismes moléculaires qui pourraient aider à développer de nouveaux traitements pour les personnes souffrant de dépression en utilisant l’omega 3. Dans cette étude, 22 patients gravement déprimés et angoissés ont reçu soit 3 grammes d’EPA, soit 1,4 gramme de DHA par jour pendant 12 semaines. Dans les deux groupes de patients, l’administration d’EPA ou de DHA a augmenté les niveaux de ces métabolites et a amélioré de manière significative les symptômes dépressifs. Les résultats sont très encourageants. Les huiles contenant des acides gras EPA et DHA réduisent les symptômes dépressifs. Une étude menée il y a plusieurs années sur des patients souffrant de dépression a montré que les suppléments contenant des acides gras oméga-3 sont efficaces pour traiter la dépression.