Pourquoi acheter un bureau ?

Tout professionnel ou toute entreprise qui se lance en affaires, ou qui a besoin de posséder un espace de travail plus important, se retrouvera tôt ou tard à la recherche d’un bureau. Mais est-il plus pratique de louer ou d’acheter ? Les deux options peuvent être valables, bien qu’en réalité l’achat d’un bureau pour un professionnel puisse être très pratique à condition de choisir les bons canaux pour rechercher des bureaux à vendre.

Pourquoi acheter un bureau ?

De nombreux professionnels ou entreprises optent pour la location lorsqu’ils cherchent un bureau parce qu’ils pensent qu’ils feront des économies ou ne sont pas sûrs de rester au même endroit et préfèrent donc ne pas s’engager “à long terme”. Si vous recherchez une solution permanente et non temporaire, vous êtes certainement intéressé par l’option d’achat plutôt que par le loyer.

L’achat d’un bureau présente plusieurs avantages, tout d’abord le fait d’investir dans quelque chose qui reste la propriété de l’entreprise ou du professionnel. De plus, vous pouvez toujours louer la propriété et la transformer en une source de revenus intéressante.

Mais il y a une raison supplémentaire pour laquelle il vaut mieux acheter un bureau plutôt que d’en louer un : depuis quelques années, les prix moyens ne cessent de baisser, c’est donc aujourd’hui le bon moment pour acheter un bureau. Avant de procéder à l’achat, il est toujours conseillé de choisir soigneusement le bien, mais la baisse des prix est certainement un aspect à prendre en compte.

Comment choisir un bureau ?

On a expliqué pourquoi l’achat d’un bureau est intéressant, mais avant de procéder à l’achat, vous devrez évaluer certains facteurs fondamentaux.

Un aspect important concerne la taille de votre futur espace de travail. Vous devez savoir très tôt de combien d’espace vous aurez besoin à moyen ou long terme. Vos employés doivent disposer d’un espace de travail adéquat.

La visibilité de votre futur bureau est un élément clé. En particulier dans le cas d’une vente future, les biens les plus visibles sont aussi ceux qui sont les plus demandés sur le marché, il est donc préférable de préférer un bureau qui est visible à un autre qui ne l’est pas.

Lorsque vous achetez un bureau, vous devrez alors évaluer soigneusement la présence de services dans la région. Choisir un bureau adjacent à votre banque ou à votre comptable est certainement une bonne idée.

Vérifiez également s’il n’y a pas de concurrent direct à proximité du bureau que vous allez acheter. Il est important d’en tenir compte si vous voulez éviter la concurrence !

L’emplacement de votre bureau est un facteur clé et la disponibilité des places de parking n’est pas non plus une mince affaire, surtout s’il s’agit d’une zone non desservie par les transports publics.

Un autre élément à prendre en compte concerne la possibilité d’étendre la propriété à un stade ultérieur après l’achat. Ainsi, si l’occasion se présente, vous pourrez agrandir votre bureau et disposer de plus d’espace. Toute activité professionnelle peut se développer à l’avenir et l’achat d’un bureau doit également inclure cette possibilité.

Enfin, si le bureau est situé à l’intérieur d’une copropriété, vous devrez tenir compte des dépenses de la copropriété et de leur montant, ainsi que de la nécessité d’effectuer des interventions extraordinaires si le bien est historique, ou de la présence de frais de gestion qui concernent les services de conciergerie ou les parties communes.

Achat d’un bureau professionnel : déductibilité

Les bureaux entrent dans la catégorie des bâtiments à usage instrumental : il s’agit de bâtiments utilisés exclusivement pour l’exercice de l’art ou d’une profession ou d’une entreprise commerciale par le propriétaire. Il existe un régime particulier pour la déductibilité des biens immobiliers instrumentaux et il est essentiel d’approfondir le sujet pour les professionnels qui sont sur le point d’acheter un bureau.

Le coût d’achat d’un bien instrumental est déductible si le bien est utilisé à 100 pour un usage de bureau (il ne doit donc pas être destiné à un usage de promiscuité). Il est déductible par le biais du processus d’amortissement à un taux de 3 %, et s’il est acheté avec un prêt, les intérêts payables sont également déductibles.

Un autre aspect à prendre en considération est la déduction de la TVA : avec l’entrée en vigueur de la loi Visco-Bersani, la TVA n’est déductible que si elle est appliquée par des entreprises de construction ayant achevé la construction il y a moins de quatre ans, tandis que pour les différents sujets fiscaux, la TVA n’est appliquée que si la vente est effectuée à des sujets avec une déductibilité inférieure ou égale à 25% ou à des sujets ou opérateurs privés non assujettis à la taxe, voire à des sujets différents si le fournisseur a exprimé l’option de taxer la fourniture : dans ce cas, le régime d’autoliquidation est appliqué conformément aux dispositions de l’art. 17 du P.P.R. 633/1972.

Enchères en ligne pour l’achat d’un bureau

Une fois que vous aurez rassemblé toutes les informations sur l’achat d’un bureau, vous serez intéressé de savoir comment trouver des bureaux bon marché à vendre. Par exemple, si vous cherchez des bureaux à vendre à Milan ou des bureaux à vendre à Rome, vous pouvez faire appel à une agence immobilière ou vous adresser directement au vendeur. Dans le premier cas, l’agence vous aidera à évaluer les différentes offres, mais vous devriez recevoir un pourcentage pour le service que vous fournissez. Dans le cas d’un achat direct, cependant, vous pouvez avoir de mauvaises surprises si vous ne connaissez pas la fiabilité du vendeur.

Une alternative valable est de participer à une vente aux enchères judiciaires. Il s’agit d’une procédure de vente de biens immobiliers appartenant à une société en faillite ou faisant l’objet d’une procédure de faillite. L’objectif est de revendre rapidement le bien afin d’indemniser les créanciers. C’est pourquoi le prix de base des enchères est toujours très compétitif et avantageux pour les acheteurs potentiels.

Mais un autre aspect intéressant est que ces ventes se déroulent de plus en plus sur le réseau, selon une procédure entièrement automatisée qui permet à ceux qui participent à une vente aux enchères de s’épargner des frais de déplacement et de transport. Les enchères télématiques sont hébergées par des portails spécialisés autorisés par les tribunaux, et l’ensemble du processus se déroule sur le web : de l’enregistrement, à la consultation des documents d’enchères, à l’envoi des offres télématiques. Ceux qui participent à une vente aux enchères n’auront pas de surprise mais pourront acheter un bureau en toute sécurité, à un prix encore plus avantageux que la vente et l’achat classiques.