Le cash flow : indicateur important de la santé de l’entreprise

Parmi les mots qui reviennent sans cesse dans la gestion de trésorerie, le flux de trésorerie est probablement celui qui revient le plus souvent. Le flux de trésorerie est un indicateur financier qui identifie les entrées et les sorties de trésorerie d’une entreprise. Il est utilisé en interne pour suivre la situation financière de l’entreprise et en externe afin d’évaluer sa valeur. Une fois calculé, il peut aider à affiner l’analyse financière grâce à des ratios dérivés de certaines mesures de performance clé. C’est donc un outil essentiel pour les chefs d’entreprise. Le cashflow, c’est quoi au juste ?

Le cashflow, c’est quoi au juste ?

 Le cashflow a une traduction française comme « flux de trésorerie ». C’est un indicateur de résultat mettant en évidence tous les flux de trésorerie associés aux activités d’une entreprise. Les flux de trésorerie serviront de métrique financière pour évaluer la santé d’une entreprise. Il permet d’évaluer la solvabilité et la situation financière. Son calcul soustrait ou additionne tous les flux de trésorerie effectués par une entreprise (toutes les sorties et les entrées de liquidités). Il représente de ce fait l’excédent de trésorerie créé par l’activité. Le flux de trésorerie permet de jauger les flux de trésorerie transitant par l’entreprise et d’évaluer sa solvabilité. Les fonds sont donnés en calculant les flux de trésorerie qui permettent à une entreprise de survivre et de se développer. Plus le cash-flow est élevé, plus l’entreprise est saine et plus sa valeur aux yeux du marché est élevée.

Il indique également la capacité de l’entreprise à financer ses placements, à distribuer des parts à ses actionnaires et à payer ses dettes. Par conséquent, connaître les flux de trésorerie de l’entreprise sera utile pour gérer vos opérations. Pour plus d’information, veuillez visiter ce site.

De bonnes raisons de calculer le cashflow :

Tout d’abord, le calcul de ce chiffre vous permet de garder une longueur d’avance sur les difficultés financières qui pourraient survenir. En surveillant la santé économique de l’entreprise, vous repérerez vite les problèmes et serez en mesure de prendre des mesures pour les corriger. Le calcul de votre flux de trésorerie vous permet également d’économiser de l’argent en reconnaissant les frais inutiles qui drainent votre flux de trésorerie. De même, en étant conscient du surplus généré tous les mois par votre activité, vous pourrez mieux l’utiliser pour renforcer votre trésorerie. Enfin, il est essentiel de connaître votre trésorerie afin de pouvoir en discuter équitablement avec des partenaires potentiels.

Même pour les investisseurs ou les institutions financières, votre flux de trésorerie est d’une grande importance pour vous fournir. Sensibilisation à l’amont et prêt à utiliser ces chiffres comme argument de négociation (ou à prédire les sujets de questions) vous fournissent un atout dans la discussion. Cependant, pour profiter de tous ces avantages, il faut analyser le cashflow.

Comment étudier le cashflow ?

N’oubliez pas que les flux de trésorerie sont un indicateur de la solvabilité et de la santé financière d’une entreprise. Comment l’expliquer ?

Si votre calcul de flux de trésorerie est positif :

  • vos opérations génèrent une valeur de trésorerie ;
  • votre entreprise est en état de santé financière, ce qui réconforte les investisseurs et les prêteurs si vous cherchez à lever votre capital ;
  • vous êtes autofinancé et capable d’investir pour développer votre entreprise ;
  • vous pouvez rembourser la dette ;
  • vous pouvez partager des dividendes.

Dans le cas où le résultat de votre calcul de trésorerie est négatif :

  • vos activités n’ont pas généré ou ne génèrent pas assez de richesse afin de financer vos dépenses : vous déboursez plus que vous ne gagnez ;
  • Vous devriez envisager de contracter un prêt bancaire ou de lever des capitaux.