Comment louer une maison de vacances en règle

Location de maisons de vacances : réglementation et conditions à connaître

La location d’une maison de vacances est une solution, alternative à l’hôtel, de plus en plus appréciée des vacanciers. C’est pourquoi, si vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire ou si vous êtes sur le point de faire un investissement dans l’immobilier, vous aurez certainement de bonnes perspectives si vous décidez de faire des bénéfices. Toutefois, si vous avez l’intention de créer une entreprise de location de maisons de vacances, vous devez connaître la législation applicable, qui contient les exigences et les règles nécessaires précisant comment louer une maison de vacances en règle. Pour ce faire, vous devez approfondir les aspects suivants :

Définition de la maison de vacances

Une maison de vacances est un établissement d’hébergement non hôtelier qui propose aux touristes la location temporaire d’un appartement ou d’une maison meublée comme alternative à l’hôtel. La définition la plus courante dans le monde est celle de la location de vacances utilisée aux États-Unis. En Europe, le terme “villa à louer” ou “villa de vacances” est utilisé pour la location de maisons isolées dans des endroits au climat chaud. Les autres définitions utilisées sont les “locations de vacances” (au Royaume-Uni), les “gîtes de vacances” (pour la location de petits logements à la campagne) et les “cottages” (pour les zones rurales de France). Les maisons de vacances ont, toujours, été l’option la plus populaire pour les voyages à bas prix en Europe et surtout au Royaume-Uni, ainsi qu’aux États-Unis et au Canada, et elles se répandent, maintenant, partout dans le monde. En Angleterre, des maisons de mer sont louées au bord de la mer.

Caractéristiques des maisons de vacances

Les maisons de vacances sont des propriétés privées entièrement meublées et peuvent être des villas, des appartements, des maisons rurales, des maisons de ville, et bien plus encore. L’offre de maisons de vacances est, donc, large et permet un choix très diversifié.

Ceux qui louent une maison de vacances planifient leurs vacances longtemps à l’avance et choisissent le logement en fonction de leur budget. Dans le cas des voyageurs disposant d’un budget élevé, il sera possible d’obtenir des villas coûteuses dans des endroits exclusifs, avec tout le confort typique des hôtels de luxe. Pour les voyageurs au budget plus serré, des appartements et des copropriétés, qui offrent de plus en plus des services similaires à ceux des hôtels, seront disponibles.

Location d’une maison de vacances normative

La législation de référence en matière de location de maisons de vacances est, toujours, la loi régionale, qui contiendra la définition, les obligations et les exigences bureaucratiques nécessaires pour louer une maison de vacances. Il convient de rappeler qu’une maison de vacances est différente d’un bed and breakfast.

Les lois régionales précisent les critères qui distinguent l’activité commerciale de l’activité amateur. L’activité à définir comme amateur doit non seulement être occasionnelle, mais doit concerner un nombre limité d’unités de logement. Elles précisent, également, les conditions auxquelles le logement doit répondre pour être loué. Ceux qui ont l’intention de louer une maison de vacances doivent donner un préavis approprié de début d’activité (SCIA) à la municipalité. Ils doivent, également, assurer la transparence des prix et ne pourront pas utiliser le logement pour eux-mêmes. Il y a, également, l’obligation de communiquer périodiquement avec les municipalités et les autorités locales et de mettre en place des politiques de sécurité. En tout état de cause, il est, toujours, nécessaire de communiquer au siège de la police compétente les données personnelles des personnes concernées.

Location de maisons de vacances : aspects contractuels et fiscaux

Quelle est la forme du contrat de location de la maison de vacances ? La forme écrite n’est obligatoire que si le bail est de plus de 30 jours. Pour les locations de courte durée, il n’est, donc, pas nécessaire d’enregistrer le contrat.

En ce qui concerne les aspects fiscaux, si l’activité est gérée sous une forme non entrepreneuriale, les revenus doivent être inscrits dans la déclaration fiscale, tandis que si l’activité est entrepreneuriale, vous devez disposer d’un numéro de TVA. Toutefois, même si le contrat est inférieur à 30 jours et qu’il n’y a, donc, pas d’obligation d’enregistrement, il est possible d’appliquer le coupon sec directement dans la déclaration d’impôt.

Enfin, s’il existe une taxe touristique dans votre municipalité, elle doit toujours être appliquée par ceux qui ont l’intention de louer une maison de vacances.

Comment gagner de l’argent avec une maison de vacances

Combien pouvez-vous gagner avec une maison de vacances ? Il est estimé en moyenne à 8 000 euros par an, net d’impôts et de frais de fonctionnement. Elle va des villes de taille moyenne (par exemple Bologne, où le revenu moyen est de 4 500 euros par an) à des endroits plus chers comme Venise, Milan et Florence, où un appartement peut coûter plus de 100 euros par nuit et où vous pouvez dépasser 10 000 euros nets par an.

Pour ceux qui veulent investir dans une maison de vacances, il y a quelques règles à suivre afin de louer des maisons de vacances à des étrangers et d’en tirer le meilleur profit :

Evaluer l’engagement nécessaire : il est important d’accueillir les invités et d’être disponible à tout moment en cas de circonstances imprévues. En outre, il faut veiller à l’entretien et s’assurer que tout est en parfait état de marche. Il est préférable de déterminer plus tôt le temps que vous pouvez consacrer à la maison de vacances et de ne pas sous-estimer l’engagement nécessaire ;

Promotion en ligne et tarifs transparents : la plupart des réservations sont effectuées sur Internet, la présence sur les principaux portails est, donc, une condition nécessaire pour être trouvé par les touristes de toutes nationalités. Il sera, également, nécessaire d’établir une liste de prix qui tienne compte des différentes saisons, en consultant éventuellement les prix de logements similaires pour avoir une idée des prix à appliquer .

Définir les règles : si la maison de vacances est située à l’intérieur d’un condominium, il est bon d’imprimer le règlement du condominium qui sera remis aux invités à leur arrivée, par exemple pour définir les moments où il faut respecter le silence, l’entretien des espaces communs et la collecte séparée 

Un véritable accueil : il est important que les hôtes passent un bon séjour, mais la véritable différence réside dans la volonté du propriétaire de fournir des informations et des suggestions sur les lieux à voir, les événements, les restaurants et les clubs. Non seulement cela contribuera à laisser un souvenir positif du séjour, mais cela encouragera, également, les clients à laisser une bonne critique sur le net.

Maintenant que nous vous avons expliqué comment louer des maisons de vacances à des étrangers et quels conseils vous devez suivre pour maximiser vos revenus, il ne vous reste plus qu’à rechercher votre propriété pour faire des bénéfices. Pour l’achat, vous pouvez choisir le canal des enchères judiciaires en ligne. Pratiques et sûres, elles proposent différents types de biens à des prix incroyablement abordables.