Bientôt : les battements du cœur comme identifiants biométriques

Dans le domaine de la sécurisation des contenus numériques, tout a commencé en utilisant des codes à 4 chiffres jusqu’à la reconnaissance faciale en passant par les autres données biométriques comme l’utilisation des empreintes digitales par exemple. Dans un futur proche, vous pourrez aussi utiliser les battements du cœur comme identifiants biométriques. Tout comme les empreintes digitales ou la reconnaissance vocale, vous pourrez choisir comme sécurisation de vos appareils les battements de votre cœur. Ces battements sont propres pour chaque personne et pourrait alors être utilisé comme identifiant. Comment fonctionne le système de battements du cœur comme identifiants biométriques ?

Numériser les battements de cœur

Depuis quelques années, des chercheurs ont réussi à numériser les battements de cœur de chaque individu grâce au programme Cardiac Scan. Inventé par les Américains, ce système permet de recueillir des données propres à chaque individu pour ensuite les utiliser comme outil de déverrouillage d’appareils numériques par exemple. Un individu pourra alors être identifié selon la taille, la forme et les battements de son cœur. Scientifiquement parlant, il n’existerait pas deux individus qui possèdent la même forme, taille et de fréquence de battement de cœur. La collecte de ces données est réalisée à l’aide l’un scan de l’individu. Le radar qui effectue le scan pourra alors être intégré dans des appareils comme les smartphones, les ordinateurs ou les tablettes. L’appareil pourra ensuite être déverrouillé à l’aide des données biométriques provenant du cœur de la personne.

Sécuriser le contenu à l’aide du rythme cardiaque

Le rythme cardiaque est propre à chaque individu. Il peut alors être utilisé comme système de déverrouillage en utilisant les battements du cœur comme identifiants biométriques, vu que la forme ainsi que la taille du cœur restent toujours inchangées. Le rythme cardiaque d’une personne ne changera pas non plus durant toute sa vie. Pour pouvoir enregistrer ce rythme cardiaque, un capteur cardiaque est nécessaire. Les données provenant du capteur seront stockées et serviront à déverrouiller un appareil. Tout comme le radar qui scanne la forme et la taille du cœur d’une personne, le capteur cardiaque pourra aussi être intégré à l’intérieur des appareils électroniques.

La biométrie battements cardiaques

Tout comme les empreintes digitales ou la reconnaissance faciale pour déverrouiller les appareils électroniques, la biométrie battements cardiaques pourra être utilisée dans l’avenir. L’analyse se fera en quelques millisecondes afin de déverrouiller le plus rapidement possible l’appareil. La personne pourra être reconnue grâce à sa fréquence cardiaque qui se trouvera parmi ces données biométriques.